VIII semaine de coopération scientifique internationale, du 17 au 19 mars 2021

Les échouages massifs d’algues sargasses, qui affectent plus particulièrement les îles du bassin caribéen, soulèvent des problèmes sanitaires, économiques et environnementaux majeurs. Dans le cadre du Plan national de prévention et de lutte contre les Sargasses, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a chargé l’ANR de lancer un appel à projets conjoint avec l’ADEME, les collectivités territoriales de Guadeloupe, Martinique et Guyane et les agences brésiliennes FAPESP et FACEPE, afin d’améliorer les connaissances et proposer des solutions adaptées au contexte local. 12 projets de recherche ont été retenus dans le cadre de cet appel doté de 8,5 millions d’euros. Ils associent des équipes françaises et des pays de la Caraïbe et d’Amérique, et portent sur la caractérisation des sargasses, sur la prévision de la formation des bancs et de leurs trajectoires en mer et en proche littoral, sur des approches de valorisation et de suivi écologique, sur les impacts sanitaires et environnementaux, et sur des stratégies de gestion et d’adaptation. Parmi ces 12 lauréats, le programme CÉSAR décrira et expliquera la dynamique des flux côtiers de sargasses à des échelles spatiales locales, leurs impacts sur les côtes des îles des Caraïbes et étudiera les différentes pistes explorées par les institutions politiques pour traiter ce problème environnemental. C’est dans ce contexte que les travaux scientifiques du « Ier Séminaire international – Regards croisés entre l’Amazonie et la Caraïbe sur la question des Sargasses » et de la « VIII Semaine de coopération internationale Amazonie-Caraïbes : Gestion et utilisation du territoire amazonien le long des bassins de Tapajós et Araguaia-Tocantins » ambitionnent de mettre en oeuvre une vision interdisciplinaire en croisant la cartographie et le droit, l’écologie et le droit, le droit international de l’environnement et les relations internationales.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.