L’observatoire CoronAmazon : suivi des impacts sociaux de la Covid-19 en Amazonie brésilienne

Elise Capredon et Emilie Stoll ont publié un article sur le blog scientifique de l’observatoire COVIDAM : La Covid-19 dans les Amériques, au sujet des activités et des premiers résultats de la plateforme CoronAmazon.

Vous pouvez le consulter en suivant les liens suivants :

>Version en français

>Version en anglais

Actualité de la FONDATION POUR LA RECHERCHE SUR LA BIODIVERSITé

La simplification des paysages augmente le risque d’attaques de ravageurs des vignobles et donc l’utilisation d’insecticides

Dans cette étude, les chercheurs ont utilisé une base de données gouvernementale sur 13 années pour analyser les effets des paysages sur les épidémies de pyrale de la vigne (Lobesia botrana) et l’application d’insecticides dans environ 400 vignobles espagnols. Les résultats de cette étude suggèrent que les paysages diversifiés ont un effet de régulation des populations de ravageurs et diminuent le besoin d’application d’insecticides.

 

VIII semaine de coopération scientifique internationale, du 17 au 19 mars 2021

Les échouages massifs d’algues sargasses, qui affectent plus particulièrement les îles du bassin caribéen, soulèvent des problèmes sanitaires, économiques et environnementaux majeurs. Dans le cadre du Plan national de prévention et de lutte contre les Sargasses, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a chargé l’ANR de lancer un appel à projets conjoint avec l’ADEME, les collectivités territoriales de Guadeloupe, Martinique et Guyane et les agences brésiliennes FAPESP et FACEPE, afin d’améliorer les connaissances et proposer des solutions adaptées au contexte local. 12 projets de recherche ont été retenus dans le cadre de cet appel doté de 8,5 millions d’euros. Ils associent des équipes françaises et des pays de la Caraïbe et d’Amérique, et portent sur la caractérisation des sargasses, sur la prévision de la formation des bancs et de leurs trajectoires en mer et en proche littoral, sur des approches de valorisation et de suivi écologique, sur les impacts sanitaires et environnementaux, et sur des stratégies de gestion et d’adaptation. Parmi ces 12 lauréats, le programme CÉSAR décrira et expliquera la dynamique des flux côtiers de sargasses à des échelles spatiales locales, leurs impacts sur les côtes des îles des Caraïbes et étudiera les différentes pistes explorées par les institutions politiques pour traiter ce problème environnemental. C’est dans ce contexte que les travaux scientifiques du « Ier Séminaire international – Regards croisés entre l’Amazonie et la Caraïbe sur la question des Sargasses » et de la « VIII Semaine de coopération internationale Amazonie-Caraïbes : Gestion et utilisation du territoire amazonien le long des bassins de Tapajós et Araguaia-Tocantins » ambitionnent de mettre en oeuvre une vision interdisciplinaire en croisant la cartographie et le droit, l’écologie et le droit, le droit international de l’environnement et les relations internationales.

Projeto da Ufopa e centros de pesquisas mapeia os casos da Covid-19 em Santarém

Matéria do Jornal G1 Santarém
au sujet du projet “Monitoramento e vigilância geoespacial em saúde na região do Baixo Amazonas” coordonnée par notre collègue de l’IRCAB João Paulo Soares de Cortes.

Processo é participativo e população em geral pode colaborar com o levantamento das informações. Iniciativa busca compreender como a doença se distribui.

Um estudo está mapeando os casos da Covid-19 em Santarém, no oeste do Pará, para compreender como a doença se distribui na zona urbana e rural, além de buscar fatores que possam favorecer ou impedir o avanço da pandemia. O projeto é da Universidade Federal do Oeste do Pará (Ufopa), em parceria com vários centros de pesquisa.

Continuer la lecture de Projeto da Ufopa e centros de pesquisas mapeia os casos da Covid-19 em Santarém

IRCAB

Sous la forme d’un Réseau de recherche international (IRN) du CNRS, l’IRCAB propose, à partir d’une série de questions transversales, des regards croisés sur des espaces – la Caraïbe et les Amériques — certes différents mais confrontés à des défis similaires. Il prend ses distances avec une forme d’hyper-disciplinarité au sein des sciences de l’environnement et de la biodiversité. L’ambition est de promouvoir des études comparées, résolument interdisciplinaires, sur les modalités de construction des compromis sociopolitiques, sociotechniques ou socioculturels à travers les scènes et les arènes où se confrontent et se coordonnent les différentes visions de la biodiversité au sein de l’espace Caraïbe-Amériques. La focale est également placée sur l’articulation entre ces compromis sociopolitiques et l’action publique. Plus précisément, il s’agit de mettre au jour les processus complexes à partir desquels tendent à émerger de nouveaux paradigmes d’action publique forgés par des coalitions d’acteurs agissant à différentes échelles, locale, nationale, régionale et internationale. Comment ces référentiels agrègent, dans des visions du monde qui se veulent cohérentes et en phase avec les enjeux qui assaillent l’espace Caraïbe-Amériques, de nouvelles représentations de l’avenir ? Comment et par quels mécanismes de médiation s’opère le passage des différents types de connaissances et compréhensions, théoriques et expérimentales, à la dimension opérationnelle ? En sens inverse, comment et dans quelle mesure les savoirs opérationnels enrichissent, en retour, la production de savoirs théoriques tout en réduisant leurs incertitudes ?

Réseau de recherche international (IRN) du CNRS réunissant des chercheurs s'interrogeant sur les interactions Société / Environnement dans la Caraïbe et les Amériques

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search